#Salarié : êtes-vous éligible à un cas de dispense de complémentaire santé ?

#Salarié : êtes-vous éligible à un cas de dispense de complémentaire santé ?

Avant d'adhérer, renseignez-vous sur vos droits !

Sachez que toutes les informations relatives à votre complémentaire santé collective sont disponibles auprès de votre entreprise ou auprès de votre service RH.

Vous pouvez à tout moment demander le détail de votre complémentaire santé d’entreprise, ainsi que la notice qui inclue les garanties associées.

Comment évaluer le contrat collectif de mon entreprise ?

L’étude d’une complémentaire santé collective se fait avec la DUE Santé de votre entreprise et la notice des garanties.

Les principaux postes de dépense sont :

👓 L'optique
🚑 L'hospitalisation
🦷 Le dentaire

Il est important de regarder les remboursements de la Sécurité Sociale et ceux de vos garanties pour identifier un besoin de couverture complémentaire.

Des éléments complémentaires peuvent également vous aider à déterminer votre choix : la convention collective de votre entreprise 🏢, situation familiale 👨‍👩‍👧‍👦, projets professionnels 🚀 ou encore typologie d’organisme assureur 🗄.

Pour être sûr de son choix, il est important d'étudier plusieurs scénarios.

La demande de dispense

La procédure de demande de dispense de complémentaire santé dépend de votre situation personnelle et de votre entreprise.

Avant de faire votre demande de dispense, vous devez identifier le cas de dispense qui vous correspond et joindre le justificatif associé.

La demande de dispense de complémentaire santé est un droit individuel que vous pouvez exercer avant votre premier jour d’embauche ou en cas de changement dans votre situation familiale.

Le résultat

Dans la plupart des cas, votre entreprise vous signale la bonne réception de votre demande de dispense et l’acceptation ou le refus de cette dernière.

Si vous êtes dispensé de la complémentaire santé, vous ne serez pas prélevé d'une cotisation mensuelle sur votre bulletin de salaire et ne pourrez pas prétendre à la portabilité des droits en matière de remboursement de frais de santé.